<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1016474&amp;fmt=gif">

Marque employeur: 6 erreurs à faire pour attirer les mauvais candidats

Marque employeur : 5 erreurs à commettre si vous voulez attirer les mauvais candidats

Malgré vos nombreux efforts, vous attirez des profils qui ne correspondent pas vraiment à vos attentes ? 🤔

Suivez scrupuleusement une ou plusieurs de ces erreurs et vous serez assuré.e de recevoir des candidatures non pertinentes pour vos recrutements.

Si vous souhaitez changer votre stratégie, suivez plutôt nos solutions proposées. 😜

1. Publiez des offres d’emploi génériques

En publiant et diffusant des annonces génériques, vous obtiendrez des candidatures tout aussi généralistes. 

 C’est une erreur courante : vous souhaitez attirer un maximum de candidats et n’affichez pas des critères trop précis pour ne dissuader personne. En procédant ainsi, vous recevez effectivement de nombreuses candidatures… mais pas forcément des profils qualifiés.

La solution

Si vous voulez affiner vos critères, attirer des candidats plus pertinents et éviter de passer trop de temps à trier les CV) vous devez rédiger une offre fidèle à la fiche de poste. Missions, compétences, formations, certifications… soyez suffisamment précis afin de mieux flécher les candidatures. La présélection sera ainsi facilitée. 

2. Utilisez les mauvais canaux de recrutement

Vous utilisez les canaux de diffusion dont vous avez l’habitude pour chacune de vos annonces. Vous ne connaissez pas les audiences spécifiques de chacun des canaux (jobboard, réseau social, etc.) mais vous pensez que vous recevrez un certain nombre de candidatures quoi qu’il arrive.

Ne pas étudier les performances de chacun des outils de diffusion en fonction de la cible visée est une erreur très répandue. 

La solution

Sélectionnez les bons canaux pour trouver les bons profils 

La diffusion d’offres d’emploi sur les jobboards reste le canal privilégié pour trouver des candidats - 89 % des recruteurs y ont recours. Il existe néanmoins de grandes disparités dans les profils utilisateurs pour chacun d’entre eux. Il préférable d’étudier leurs audiences avant de publier tous azimuts. 

3. Proposez un processus de recrutement sans fin

Entre la phase de présélection sur CV, l’organisation de nombreux entretiens téléphoniques, le processus de recrutement dans votre entreprise peut facilement dépasser un mois. Vous n’êtes pas seul.e.s : 15 % des employeurs ont un processus durant plus de 10 semaines ! 📅

Un processus de recrutement trop long et/ou mal structuré pose problème car un grand nombre de bons profils peuvent vous échapper dans ces conditions ; privilégiant une autre entreprise plus réactive…

La solution

Réduisez la durée de votre processus de recrutement à moins de 3 semaines en proposant aux candidats de faire un entretien vidéo différé. La vidéo enregistrée par le candidat pourra être distribuée à toutes les personnes impliquées, qui pourront la visionner et donner leur avis rapidement. Cela réduira drastiquement le nombre d'entretiens et réduira la durée du processus. 

4. N'affichez pas le processus de recrutement

Vous ne préférez pas donner de détail sur le processus de recrutement aux candidats, car il change souvent selon les besoins. Pour les candidats qui sont retenus, le processus peut aller vite. Pour les autres, cela dépend

Environ 99,9% des candidats ne seront pas retenus pour un poste. Cette écrasante majorité n’aura pas une bonne expérience candidat  dans les étapes clé du processus

La solution

En structurant mieux la démarche de candidature, avec des étapes claires et des échéances précises, vous offrez des perspectives aux candidats qui ne seront pas frustrés en sachant à quoi s’attendre. Si le délai de recrutement devait être rallongé, une communication régulière permet de maintenir l’intérêt du candidat. 

5. Concentrez-vous sur les candidats en recherche active

Pour chaque nouvelle offre, le reflexe est souvent de mettre en ligne des annonces pour toucher des candidats externes, bien souvent en recherche active. Vous trouverez certes des profils disponibles et qualifiés pour le poste à pourvoir, mais ce ne sont pas les seuls.

La solution 

Il existe dans votre vivier de candidats des profils tout à fait intéressants. Ces profils connaissent déjà votre entreprise puisqu’ils ont déjà postulé. Leur coût d’acquisition est drastiquement réduit car ils sont déjà dans votre base de données. Il existe des outils de préqualification automatisée qui facilite la recherche vivier

6. Conservez une marque employeur veillotte

Votre marque évolue avec la sortie de nouveaux produits, mais votre marque employeur et votre site carrière n’ont pas changé depuis une éternité (présence à minima sur les réseaux sociaux, site carrière non mobile friendly, etc.). 

La solution 

Mettez en place un site carrière intelligent qui permet aux candidats de postuler sans CV sur mobile, faire des recherches géolocalisées, ou sauvegarder des recherches. 

Si vous n’arrivez pas à attirer certains profils précis, investissez dans un blog orienté métier sur votre site carrière. Cela permettra de faire découvrir votre entreprise, vos valeurs ainsi que vos expertises dans votre secteur. 

New call-to-action

Commettez-vous une de ces 6 erreurs, qui vous garantissent d’attirer toutes sortes de candidats, sauf ceux qui vous conviennent vraiment  ? Prêt.e à changer votre stratégie ?