Recrutement post-crise : Pourquoi la mobilité interne devient un enjeu stratégique pour votre entreprise

Les temps incertains que nous traversons actuellement laissent présager que certains projets de recrutements soient repoussés à 2021 ou mis en attente, pour des raisons économiques évidentes.
Et pourtant, ces projets correspondaient à des besoins réels pour votre organisation, essentiels pour votre croissance. 
Comment alors résoudre cette équation apparemment insoluble ?

Les entreprises françaises ont montré leur agilité en mettant en place en quelques jours le télétravail. Les prochaines semaines vont encore nécessiter de la souplesse dans leur organisation, et notamment dans la gestion des ressources humaines. La devise de l’après Covid-19 pour les entreprises sera « faire mieux, avec moins ! ».

Dans ce contexte, la mobilité interne est LA bonne idée pour répondre rapidement à ces besoins en personnel.

Qu'est ce que la mobilité interne ? 

La mobilité interne permet aux collaborateurs de changer de poste au sein de l’entreprise en fonction des opportunités et aux entreprises d’accéder à un vivier de talents disponibles et opérationnels.

Cette mobilité peut se décliner de plusieurs façons. Ce sont aussi bien des créations de postes pourvus à l’interne, des promotions, des projets additionnels proposés à un salarié (fiche de poste enrichie), l’échange de poste entre deux salariés, ou - plus littéralement - de la mobilité géographique.

Les nombreux atouts de la mobilité interne

Un recrutement sans risques pour l’entreprise

Selon une étude, les entreprises qui font le choix d’un recrutement à l’interne sont en général 32% plus satisfaites de leur choix que celles qui décident de faire appel à un candidat externe.

Ces recrutements comportent nettement moins de « risques » :

  • Pour intégrer votre organisation, chaque collaborateur a dû démontrer son savoir-faire et manifester sa motivation à chaque phase du recrutement. Dans la majorité des cas, une fois qu’il a pris son poste, ses qualités et son professionnalisme ont été confirmés.
  • Pour les plus « anciens », les années d’expérience acquises leur ont permis de développer une vision 360° de leur métier et les formations complémentaires effectuées au fil du temps leur ont donné de nouveaux outils pour être encore plus productifs au quotidien.

Financièrement, opter pour la mobilité interne permet de réduire les coûts engendrés par le turnover.

Moins de turnover signifie moins de recrutements externes, et tous les coûts afférents (sourcing, cabinets de recrutement, etc.) ainsi qu’une prise de poste nettement plus rapide (a établi que cela prenait environ deux ans pour qu’un nouveau salarié atteigne le niveau de performance d’un collaborateur recruté à l’interne).  

 

Collaborateurs : se réinventer sans tout changer

Vos collaborateurs s’attendent à ce que vous leur proposiez un programme de mobilité interne, qui leur permettra de s’enrichir professionnellement et d’élargir leur champs de compétences et leurs responsabilités. Ils sont unanimement favorables à des politiques encourageant les évolutions de carrière. 94% des salariés interrogés dans le cadre de l’étude LinkedIn sur l’état de l’emploi en 2018 se disent prêts à rester plus longtemps dans une entreprise qui mise sur leur futur !

Les collaborateurs peuvent en premier lieu renouveler leur engagement et leur motivation en changeant de poste dans l’entreprise qu’ils apprécient et au sein de laquelle ils veulent évoluer.

Pour certains il s’agit d’atteindre de nouveaux objectifs professionnels et de se lancer un défi en changeant de métier, ou de service.

 

Culture fit, disponibilité, soft skills, compétences techniques : vos collaborateurs sont de toute évidence les meilleurs talents pour répondre à vos besoins en recrutement. Alors pourquoi ne faites-vous pas appel à eux plutôt que de chercher des candidats à l’externe ?

Des compétences souvent indétectées

La difficulté pour les professionnels des ressources humaines réside dans la capacité à avoir la meilleure cartographie des talents disponibles à l’interne, à un instant T.

difficile pour les entreprise d'avoir une vision claire des compétences internes

Difficile pour les entreprises d'avoir une vision claire des compétences internes

Chaque collaborateur a été embauché pour un poste précis. Si certaines nécessités et ses appétences personnelles l’ont porté au fil du temps vers d’autres missions, cela s’est bien souvent produit de façon informelle ou organique.

La fiche de poste n’a pas forcement été remise à jour à chaque évolution majeure.

De son côté, le collaborateur mobilisé par son travail n’a pas refait son CV depuis longtemps.

La GPEC (Gestion Prévisionnelle des emplois et des compétences) doit répondre à cette problématique en anticipant et accompagnant les carrières, mais là encore on observe un décalage entre les fiches de postes, les tâches réellement effectuées et les compétences et savoir-faire des collaborateurs.

Comment alors recenser efficacement les forces présentes dans votre entreprise sans demander trop d’efforts de la part des collaborateurs et des managers ?

 

Le recrutement bienveillant

Un collaborateur qui postule pour une offre ne doit pas être traité comme n’importe quel candidat. Lui demander d’actualiser son CV et repasser par le circuit habituellement proposé aux candidats externes peut être mal vécu par certaines personnes qui auront le sentiment que leur professionnalisme est remis en cause.

Vos collaborateurs ont besoin de souplesse mais aussi d’intimité pendant tout le processus. L’évaluation de leurs compétences et leurs soft skills doit se faire avec la plus grande bienveillance.

 

Un parcours adapté et allégé

Recruter à l’interne nécessite de mettre au point des étapes de recrutement spécifiques.

Tout d’abord, en interrogeant les managers du collaborateur vous pourrez obtenir de nombreuses informations sur les compétences acquises (hard skills). Reste alors à évaluer les soft skills.

Le format d'entretien vidéo différé, plus informel et plus flexible que les entretiens en face à face et les CV est l’outil le plus efficace pour identifier rapidement les soft skills.

Vous pouvez en effet proposer à vos collaborateurs intéressés par un poste à l’interne de répondre à leur convenance à quelques questions pré-enregistrées en se filmant. Rapide à effectuer et jugé innovant par vos collaborateurs – et donc moins « menaçant » qu’un entretien classique – le format vidéo différée vous permet de récolter toutes les informations dont vous avez besoin.

En quelques minutes, vous serez en mesure d’évaluer les savoir-être de vos collaborateurs, leurs motivations et la maturité de leur projet professionnel !

 

Miser sur la mobilité interne est un investissement dans le futur de votre entreprise : vos collaborateurs prolongeront leur engagement avec vous et vous traverserez cette période difficile en réduisant drastiquement vos coûts de recrutement.  

contactez-moi