Le baromètre de la recherche d’emploi Intérim

L’intérim a connu un effondrement au premier trimestre 2020, avec une baisse d’activité de 40%. Du jamais vu. Traditionnellement l’Intérim est l’emploi le plus durement touché en cas de crise. Mais il est aussi le premier à repartir quand les perspectives s’améliorent.

Cette tendance haussière semble se refléter dans le moral des candidats que nous sommes allés interroger début juin. Nous avons voulu connaitre leurs motivations, leurs aspirations et leurs expériences du confinement pour ceux qui ont travaillé durant la période. Nous avons collecté les réponses de presque 6 800 personnes.

L’intérim, un choix par défaut ?

Les candidats en recherche d’emploi Intérim ne recherchent pas exclusivement des missions temporaires. Ils se disent également à la recherche de CDI ou de CDD.

les candidats dans intérim recherchent aussi CDD et CDI

81% des personnes en recherche d’emploi Intérim recherchent aussi un CDI

78% des personnes en recherche d’emploi Intérim recherchent aussi un CDD

De là à dire qu’ils se tournent vers l’intérim par défaut, il n’y a qu’un pas…

Le pragmatisme des intérimaires expérimentés

Q : Pourquoi choisissez-vous l’intérim ?

Parmi les 76% de répondants qui ont déjà au moins une expérience dans le travail temporaire par le passé, ils sont 46% à dire qu’ils choisissent l’intérim car ils ne trouvent pas de postes en CDD ou CDI. 26% déclarent se tourner vers l’intérim car ils ne peuvent pas attendre de trouver le job idéal : ils doivent gagner leur vie.

Ils sont tout de même 27% des candidats à opter pour l’intérim par choix, soit parce que cela convient mieux à leur rythme et qu’ils ne souhaitent pas s’engager sur le long terme, soit parce qu’ils aiment changer d’entreprise et de poste régulièrement ou bien parce qu’ils gagnent mieux leur vie qu’en CDD ou en CDI.

Pourquoi choisissez-vous lintérim ?

Parmi les 76% de répondants qui ont déjà au moins une expérience dans le travail temporaire par le passé, ils sont 46% à dire qu’ils choisissent l’intérim car ils ne trouvent pas de postes en CDD ou CDI. 26% déclarent se tourner vers l’intérim car ils ne peuvent pas attendre de trouver le job idéal : ils doivent gagner leur vie.

Ils sont tout de même 27% des candidats à opter pour l’intérim par choix, soit parce que cela convient mieux à leur rythme et qu’ils ne souhaitent pas s’engager sur le long terme, soit parce qu’ils aiment changer d’entreprise et de poste régulièrement ou bien parce qu’ils gagnent mieux leur vie qu’en CDD ou en CDI.

les candidats sont nombreux à choisir lintérim car ils ne trouvent pas de postes en CDI ou CDD

Définition d'un bon candidat

Comment décrocher un contrat selon eux ? Pour 60% des intérimaires expérimentés, les (bonnes) compétences sont l’élément déterminant pour être sélectionné. Être parmi les premiers à postuler et avoir déjà travaillé dans l’intérim précédemment comptent également (16% respectivement).

73% des Bac+4 estiment qu’avoir les bonnes compétences est l’élément déterminant. C’est également le cas pour 65% des Bac+2 et Bac+3. Pour les candidats sans diplôme, les compétences ne sont l’élément essentiel que pour 48% d’entre eux.

Q : D’après vous, quel est l’élément le plus déterminant pour décrocher une mission en intérim ? 

Daprès vous, quel est lélément le plus déterminant pour décrocher une mission en intérim ?

L'impatience des nouveaux intérimaires

Les candidats qui se tournent pour la première fois vers l’intérim ont des raisons, et des attentes différentes selon leur parcours et leur expérience.

Q : Pourquoi êtes-vous aujourd’hui en recherche d’un contrat d’intérim ?Pourquoi êtes-vous aujourdhui en recherche dun contrat intérim

Parmi les raisons invoquées par les candidats dans leur décision de se tourner vers l’intérim pour leur recherche d’emploi est la facilité (relative) avec laquelle ils peuvent trouver une mission. Ils sont en effet 73% à dire qu’ils recherchent un contrat d’intérim car cela leur permet de trouver un emploi plus rapidement.

73% des candidats disent rechercher une mission dintérim car cela leur permet de trouver un emploi plus rapidement

En seconde place vient l’inactivité prolongée qui déplait à 27% des candidats prêts à prendre une mission intérim pour ne pas attendre entre deux postes.

Pour 45% des 18-26 ans, il s’agit également d’étoffer leurs expériences professionnelles.

Des ambitions entravées 

La crise sanitaire que nous avons connu au premier trimestre 2020 a été particulièrement brutale pour l’économie française et les candidats en recherche craignent que cela aura des conséquences directes sur leurs chances de décrocher un emploi pérenne.

68% des candidats pensent que la crise sanitaire va avoir un impact négatif sur leur chances de trouver un autre poste

68% des candidats pensent que la crise actuelle va avoir un impact négatif sur leurs chances de trouver un autre type de contrat que l'intérim.

Employabilité dans l'intérim : prime à la jeunesse

Est-ce que trouver un contrat d’intérim est vraiment plus rapide que de trouver un CDD ou un CDI ? Il semble que pour certains candidats, c’est un chemin plus compliqué que pour d’autres.

Q : Depuis combien de temps êtes-vous en recherche de mission d’intérim ?

Depuis combien de temps êtes-vous en recherche de mission d’intérim ?

On remarquera que 25% des candidats sont en recherche depuis moins de 3 mois et 36% sont en recherche depuis plus de 6 mois.

Les réponses des candidats sont quasiment identiques qu’ils aient de l’expérience dans l’intérim ou non. Ce qui confirme qu’avoir déjà effectué des missions n’a que peu d’impact sur sa capacité à trouver des missions.

En revanche, des différences sont à noter selon le diplôme et l’âge.

47% des 18-26 ans mettent entre 1 et 3 mois pour trouver une mission dans l’intérim. A l’inverse, les plus de 45 ans sont 41% à n’avoir toujours pas trouvé de mission au-delà des 6 mois de recherche.

Il semble que les diplômes ne facilitent pas non plus la recherche d’emploi en Intérim. Les Bac+5 et les Bac+3 sont en recherche depuis plus de 6 mois dans 42% des cas.

Confiant(e) pour la suite ?

Comment perçoivent-ils l’avenir ? Les candidats sont plus ou moins confiants sur le fait de trouver rapidement une mission d’intérim en fonction notamment de leur secteur d’activité.

Dans l’ensemble ils sont seulement 52% à être très confiants ou plutôt confiants de (re)trouver un emploi en Intérim rapidement.

Les intérimaires dans le domaine de l’hôtellerie restauration sont « plutôt confiants » ou « très confiants » de retrouver dans leur secteur à 64%. Ils semblent avoir l’espoir de passer un bon été malgré le contexte difficile des derniers mois !

A l’inverse, les intérimaires travaillant dans le secteur public ne sont confiants qu’à 42% de retrouver rapidement le chemin de l’emploi.

La recherche d’emploi intérim (presque) complètement digitalisé

Q : Quelle est votre stratégie de recherche ?

Les candidats s’appuient plus que jamais sur le digital pour trouver des missions d’intérim. 87% des candidats déclarent en effet consulter tous les jours les annonces en ligne sur différents sites d’emploi. Ils se servent également des notifications sur leur smartphone ou tablette pour être alertés chaque fois qu’une nouvelle annonce pertinente parait (49% des intérimaires).

Ils ne sont plus que 18% des intérimaires qui poussent la porte de leur agence d’intérim pour connaitre les opportunités d’emploi dans leur secteur.Quelle est votre stratégie de recherche de contrat dintérim

L’acquisition de nouvelles compétences contre un impératif de performance

Q : Quels sont à vos yeux les principaux avantages de l'intérim ?

Les avantages de l’intérim sont nombreux. Nous avons demandé aux candidats de nommer deux raisons principales.

Pour 60% des répondants l’un des principaux avantages est de gagner de nouvelles compétences pour augmenter ses chances de trouver un CDI par la suite. 46% disent également qu’ils peuvent ainsi accumuler de l’expérience. 36% des candidats aiment aussi l’intérim pour la possibilité de tester différents métiers dans différents secteurs avant d’être sûr(e) de sa voie.

Quels sont à vos yeux les principaux avantages de lintérim

Q : Quels sont à vos yeux les principaux inconvénients de l'intérim ? (2 choix de réponses maximum)

Ce qui fait l’attrait de l’intérim peut aussi faire partie de ses inconvénients : les candidats ont identifié le fait de ne pas avoir le temps de s’habituer à son poste et à l’entreprise que sa mission est déjà terminée comme une difficulté pour 47% d’eux. 46% des candidats pensent également que l’impératif de performance, dès le premier jour est un inconvénient important.

Quels sont à vos yeux les principaux inconvénients de lintérim

Pour les candidats qui recherchent des missions dans le BTP, les missions pas très intéressantes font partie des inconvénients notables pour 31% des personnes interrogées.

Pour les candidats dans le secteur de la santé ou des services à la personne, la brièveté de la mission (après avoir à peine connu ses clients / collègues) est une cause d’insatisfaction pour 54% d’entre eux.

Retour d’expérience : l’intérim pendant le confinement

Seulement 13% des personnes interrogées ont réalisé une mission d’intérim pendant la période de confinement.

Pendant cette période particulière, les intérimaires ont suivi une ou plusieurs mesures sanitaires durant leur mission. Ils ont été peu nombreux à réaliser leur mission en télétravail (8% seulement)

Q : Lors du confinement, quelles étaient les mesures sanitaires mises en place pendant votre mission intérim ?

Lors du confinement, quelles étaient les mesures sanitaires mises en place pendant votre mission intérim

Contrairement à ce que l’on a pu lire ou entendre pendant le confinement sur les conditions de travail très difficiles pour les salariés « de première ligne », ici les personnes interrogées témoignent d’une expérience positive dans 47% des cas. En effet, 24% des personnes ont dit s’être senties utiles durant leur mission et 23% d’entre elles étaient contentes d’aller travailler alors que le reste de la population était confinée.

Ceux qui n’ont pas bien vécu la période évoquent la crainte qu’ils ont ressenti pour eux-mêmes et leurs proches de devoir aller travailler (32% des répondants).

Enfin, pour 14% d’entre eux, le confinement n’a pas fait de différence dans leur quotidien, car ils ont travaillé comme à l’accoutumée et n’ont pas vraiment ressenti d’effet particulier.

comment avez-vous vécu cette période

Les processus de recrutement sont chamboulés aussi dans l’intérim

72% des candidats nont pas rencontré de recruteur en personne

Les candidats qui sont passés par un processus de recrutement depuis la fin de la période de confinement témoignent aussi de la digitalisation du processus de recrutement. Ils sont 72% à n’avoir pas rencontré de recruteur en personne.