Perdez-vous des candidats avec un processus de dépôt de candidature trop long ?

Vous cherchez à attirer plus de candidats ? Avez-vous analysé votre processus de dépôt de candidature ? Selon plusieurs études, il influe directement sur le nombre de candidatures reçues. En effet, plus le processus est long et moins les candidats sont susceptibles d’aller jusqu’au bout. Un processus de candidature optimisé prenant 5 minutes ou moins peut augmenter le flux de candidatures de 365 %. Découvrez 6 écueils à éviter pour optimiser l’expérience candidat et maximiser la conversion.

Écueil n°1 : demander au candidat de ressaisir des informations

Pour beaucoup de candidats en veille ou en recherche active, les jobboards sont la porte d’entrée vers leur future entreprise. Ils leur permettent de visualiser les entreprises à la recherche de candidats, les postes et les conditions proposées. Souvent, les candidats commencent le processus de candidature avec un dépôt de CV sur le site d’emploi. Ils sont généralement redirigés vers le site de l’entreprise. Et là, c’est la douche froide lorsqu’ils doivent ressaisir des informations déjà indiquées au préalable.

Les candidats attendent du processus de recrutement qu’il soit fluide et efficace. Quand ce n’est pas le cas, ils tendent à renoncer avant la fin.

 

Écueil n°2 : obliger le candidat à créer un espace personnel

Demandez-vous aux candidats de créer un espace personnel pour postuler à vos offres ? Posez-vous la question si c’est vraiment indispensable, car cette étape préalable peut en décourager plus d’un.

Dans l’exemple ci-dessous, le candidat doit créer un espace avant de pouvoir aller plus loin. Il ne connaît pas les informations qui lui seront demandées par la suite. Il peut supposer que le processus sera tout aussi laborieux que cette première étape. La création d’un espace est une barrière qui augmente la probabilité que le candidat ne termine pas le processus de candidature.

Voulez-vous vraiment que le candidat créé un espace personnel ?

Demander au candidat de créer son espace personnel peut le dissuader de poursuivre 

 

Écueil n°3 : ne pas adapter son processus pour les candidatures sur mobile

D’après une étude récente, plus de la moitié des candidats (54 %) ont déjà postulé à une offre d’emploi depuis leur mobile. 📲

Ce canal est en rapide expansion, notamment chez les Millennials qui pour beaucoup sont mobile only. A ce titre, votre processus de candidature se doit d’être responsive (c’est-à-dire adapté à tout type de tailles d’écran). Ce n’est par exemple pas adapté de demander au candidat de télécharger son CV et/ou sa lettre de motivation depuis son mobile. Réfléchissez à un processus de candidature simplifié permettant aux candidats de postuler facilement avec leur smartphone, comme l’interconnexion avec un réseau social professionnel.

Difficile de télécharger un CV depuis son mobile
Difficile de télécharger un CV sur mobile  !

 

Écueil n°4 : demander beaucoup d’informations

Quel type d’informations demandez-vous aux candidats ? S’agit-il juste de quelques renseignements de base ou d’une longue liste d’éléments ? Et avez-vous vraiment besoin de toutes ces informations à ce stade du processus de recrutement ?

Une longue liste de questions vous permet de filtrer efficacement les profils mais peut se révéler rédhibitoire pour les candidats. Le candidat percevra le processus comme fastidieux. N’oubliez pas qu’un candidat postule souvent à plusieurs offres en même temps. Essayez de limiter le nombre d’informations demandées au strict minimum pour rendre votre processus plus attractif.

 

Beaucoup trop de champs à remplir

Plus vous demandez des informations à vos candidats, plus vous avez des chances de les perdre

 

Écueil n°5 : avoir des instructions peu claires

Le candidat doit comprendre en un coup d’œil la marche à suivre pour postuler à une offre. Pour cela, veillez à avoir un bouton d’action clair. Si le processus de candidature n’est pas limpide, le candidat sera tenté d’abandonner.

Selon une étude IBM publiée en 2016, 62 % des utilisateurs quittent un site web s’ils rencontrent des difficultés de navigation. Pensez à réaliser des tests utilisateurs pour vérifier que votre processus de candidature est simple et intuitif. Par ailleurs, évitez de mélanger les langues comme dans l’exemple ci-dessous. Vous ne ferez que générer de la confusion ! 😖

les boutons d'action en anglais peuvent laisser un doute au candidat : se trouve t'il sur le bon site ?

Est-on ici sur le site Français ? Pas simple d'y comprendre quelque chose

 

Écueil n°6 : balader le candidat d’un site à l’autre

Autre écueil fréquent : emmener le candidat d’un site web à l’autre, par exemple du site d’une filiale au site du groupe. Alors que le candidat était sur la fiche d’un poste précis, en cliquant sur « postuler », il se retrouve sur la page carrière du site du Groupe. Il doit alors retrouver l’offre d’emploi parmi les autres annonces. De quoi décourager les meilleures volontés !

L’ATS que vous avez mis en place vous permet de gérer plus facilement vos candidatures. Mais avez-vous pensé à ce que ça fait coté candidat ? Un processus long, répétitif et frustrant réduit le nombre de candidatures reçues.

Pour éviter de perdre des candidats en cours de route, assurez-vous de mettre en place un processus de dépôt de candidature rapide, facile et adapté aux nouveaux usages.

En optant pour une plateforme de recrutement intégrée comme nous le proposons, vous serez certain d’optimiser l’expérience candidat et de maximiser la conversion. Nous proposons en effet un parcours adapté en fonction du profil du candidat à chaque étape du processus, de la pré-sélection jusqu’à l’évaluation.

N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter, nous serions ravis d’échanger avec vous sur vos besoins ! ☎️