<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1016474&amp;fmt=gif">
Sarah Mouton
De Sarah Mouton, le 19 mai 2021

La lettre de motivation est-elle réellement à enterrer ?

Au fil des années, le recrutement a connu de nombreuses évolutions, se modernisant au gré des technologies et des mentalités. Notamment, la lettre de motivation a beaucoup changé et semble même disparaître doucement. Mais faut-il réellement enterrer cet outil ?

Le passage de la lettre papier à la lettre digitale

Il y a une vingtaine d’années encore, les postulants envoyaient leurs candidatures par courrier postal. ✉️Souvenez-vous, la lettre de motivation était tapée autrefois sur une machine à écrire

Le candidat retapait autant de fois de copies qu’il avait de lettres de motivation à envoyer, adaptant le contenu autant que nécessaire, en fonction du poste et de l’entreprise visés. Chaque candidature prenait un temps considérable, et la lettre reflétait cet effort.

Puis la confection de la lettre de motivation a été grandement facilité avec l’arrivée de l’ordinateur. Les candidats ont alors commencé à rédiger leurs lettres sur des outils de traitement de texte sur PC, avant de les imprimer. Ce fut un premier pas vers la simplicité, puisqu’une même lettre pouvait être légèrement modifiée pour être imprimée en plusieurs exemplaires et envoyée à différentes entreprises.

 

Enfin, internet a révolutionné les processus de recrutement.

Il est devenu progressivement bien plus facile de postuler à un grand nombre d’offres, en un minimum de temps. Généralement les candidatures ne sont plus envoyées par courrier papier. Les candidats postulent par email ou sur les plateformes des sites emploi ou carrières. Cela demande aux candidats beaucoup moins d’effort et d’argent (plus besoin par exemple de payer des frais postaux).

Qu’est-ce que cela a changé dans le comportement des candidats ?

Avant l’avènement d’internet, un candidat se concentrait sur les postes qu’il avait le plus de chances de décrocher.  Avec la généralisation d'internet, le candidat peut diffuser massivement son CV. 

 

La lettre de motivation tombe doucement aux oubliettes

Pendant la transition du papier vers le digital, on a conservé le format classique du CV accompagné d’une lettre de motivation. Tous deux étaient envoyés en pièces jointes. Mais dernièrement, la lettre de motivation a progressivement été remplacée par un email d'accompagnement très court ou par un champ de texte qui complète la candidature sur un site emploi.

De leur côté, les recruteurs ne se basent plus uniquement sur la candidature reçue pour pré-qualifier les profils. Ils ont désormais d’autres sources d’informations : ils consultent notamment les réseaux sociaux d’un candidat pour découvrir sa personnalité, ses expériences ou ses compétences.

Dans ces conditions, quelle est la valeur ajoutée de la lettre de motivation telle qu’on la connaît ?

 

Comment apprécier la motivation d’un candidat ?

Comme son nom l’indique, la lettre de motivation aide malgré tout à apprécier la motivation d'un candidat. Elle permet de mettre des mots sur un projet professionnel et une ambition.

« Chez Matera, nous demandons une lettre de motivation, que nous lisons attentivement pour comprendre leur projet, ça peut faire la différence entre 2 cv identiques » 

Elisa Blaszczynski

Mais il est de plus en plus rare de trouver dans une lettre de motivation des éléments qui démontrent l’envie du candidat de travailler dans une entreprise (et pas ailleurs).

Les lettres de motivation contemporaines sont devenues tellement génériques, qu’elles n’apportent plus guère d’informations sur un candidat, à part peut-être sur sa maitrise de la langue française !

La faute aux technologies, qui sont devenues tellement performantes que la candidature en un clic dispense du moindre effort ? Les candidatures quasi-instantanées proposées sur les applications mobiles comme Alerte Intérim ne nécessitent même plus de CV !

Ce n'est pas vrai pour tous les postes. Certaines entreprises demandent une implication des candidats dès la première étape du recrutement. D'autres préfèrent écarter la motivation comme critère de sélection, surtout si les candidats manquent à un poste. 

Avec le digital, la motivation n’est plus testée de la même manière.

Les « preuves » de la motivation ne sont plus visibles. Dès lors, comment apprécier la motivation réelle du candidat ?

Peut-être faut-il se tourner vers un autre format, plus innovant ?

Vers la généralisation de la vidéo de motivation

Le format traditionnel de la lettre de motivation avec en-tête est certainement dépassé. Mais il reste indispensable de disposer d’un outil pour évaluer l’envie du candidat de travailler dans une entreprise.

New call-to-action

À l’ère du numérique et des technologies digitales, et si la vidéo était le bon support ? Un nouveau format d’avenir pour une lettre de motivation 2.0 !

Une vidéo de présentation simple et concise permet au candidat de montrer sa motivation et ses ambitions, de façon directe, et avec ses propres mots.

De son côté, le recruteur peut facilement voir si un profil convient à l'entreprise. C’est ce que propose CleverConnect avec son outil d'entretien vidéo.

Il serait vraiment dommage d’enterrer totalement la lettre de motivation. Son format est certes démodé et peu adapté aux modes de candidatures actuels. Mais son concept et sa raison d’être restent essentiels pour trouver des candidats motivés et compatibles avec votre entreprise.

La vidéo de motivation est particulièrement indiquée pour les profils jeunes qui ont encore peu d'expériences professionnelles mais une envie d'apprendre et une ambition considérables. 

C'est pourquoi le gouvernement a intégré la vidéo de motivation dans son nouveau programme 1 jeune 1 solution auquel Cleverconnect participe en proposant au jeune public d'utiliser son outil gratuitement pour faire découvrir sa personnalité et décrocher plus rapidement un emploi.  

Prêt(e) à encourager vos candidats de s’exprimer plus librement grâce à la vidéo ?

 

Rédigé par Sarah Mouton, 19 mai 2021
Sarah Mouton