<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1016474&amp;fmt=gif">
De CleverConnect, le 22 mars 2022

Le futur du recrutement, c'est maintenant et ça donne quoi ?

Le futur du recrutement, nous y sommes. Il y a quelques années encore, on parlait des évolutions RH comme quelque chose de lointain, presque irréel. Pourtant, le recrutement programmatique, l'intelligence artificielle, les entretiens vidéos, tout ça se conjugue désormais au présent.

Quelles sont les principales innovations qui ont émergé ces dernières années et où en sommes-nous concrètement aujourd’hui ?


Les pratiques disruptives qui ont fait parler d’elles

Qui dit innovation dit bien souvent (r)évolution. Du côté des Ressources Humaines, cela s'est traduit par le développement de techniques et pratiques se voulant disruptives. L'ambition n'était plus seulement de s'adapter au marché du travail, mais d'anticiper ses transformations. Quelles expérimentations ont été faites ces dernières années et que peut-on en dire ?

L’automatisation des process

La technologie a eu un impact certain sur le processus de recrutement. Si le recrutement en ligne est l'une des innovations les plus citées, c'est parce qu'elle est devenue incontournable et avec, l'automatisation des processus. L'objectif est clairement affiché : accélérer le cycle de recrutement pour un maximum d’efficacité, mais également diminuer la charge de travail des recruteurs. Concrètement, tout ou presque peut être automatiser, depuis la recherche de candidats jusqu'à la planification d'entretiens.


L'automatisation répond à un besoin majeur : libérer du temps aux acteurs du recrutement sur des tâches fastidieuses à faible valeur ajoutée et le réinjecter sur des actions à fort potentiel. Ainsi, les méthodes traditionnelles se sont vues peu à peu remplacées par des procédures rationalisées.

Parmi les étapes clés à automatiser, on peut citer :

  • Le sourcing avec le talent-matching ou CV-matching
  • Le ciblage et le sponsoring d'offres d'emploi
  • Le suivi des candidatures avec l'ATS
  • Les publications sur les réseaux sociaux
  • La prise de référence
  • L'entretien à distance ou en différé
  • Le reporting

La digitalisation des outils

L'automatisation des processus de recrutement a aussi été rendue possible grâce à l'introduction et au développement croissant de nouveaux outils digitaux. D'ailleurs, près de 40% des entreprises s'appuient sur la technologie pour analyser et présélectionner les candidats (source : La Super Agence). Ces outils ont permis d'accélérer le déroulement des recrutements et de les rendre plus efficaces. Quand on sait que 50% des candidats n’acceptent pas de passer plus de 10 minutes sur un site d’emploi pour postuler à une offre, il faut s'adapter.


On pense notamment à des solutions clés en main comme la partie ATS. De façon plus micro, on retrouve également les entretiens vidéos en différé, les tests en ligne (technique ou personnalité), les prises de rdv ou encore le lead nurturing. C'est un fait indéniable, les outils digitaux ont permis de simplifier la procédure de recrutement à la fois pour les recruteurs, mais aussi pour les candidats. Les entreprises ont voulu éviter les "ghosting candidat" en plein parcours de candidature (66% des postulants s'étant déjà évaporés sans justification).

Le recrutement sur les réseaux sociaux

Le CV, la lettre de motivation et l'offre d'emploi semblaient indétrônables il y a encore quelques années. Pourtant, aujourd'hui, ils sont devenus presque optionnels face à l'émergence des réseaux sociaux. En tête de liste, LinkedIn et ses 20 millions d'offres d'emplois circulant sur LinkedIn Jobs. Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les candidats comme outils de recherche d'emploi. Ils sont 40 millions à chercher un job chaque semaine sur LinkedIn.


Au-delà de l'aspect "candidature" classique, les réseaux sociaux se sont avérés être un formidable terrain de jeu global d'un point de vue RH : marque employeur, approche directe, recherche d'informations sur les candidats, cooptation, employee advocacy, content marketing, inbound recruiting.

Le développement continu des compétences

L'émergence des soft skills et du culture fit s'est traduit par un besoin constant du développement des compétences des collaborateurs. Certains secteurs étant tellement pénuriques, d'un point de vue structurel, comme l'IT par exemple, qu'il a fallu réfléchir à contourner le problème. Ainsi des programmes de reskilling et d'upskilling ont fait leur apparition en entreprise.


L'idée n'étant non plus d'embarquer des nouvelles recrues déjà formées, mais ayant le potentiel d'évoluer du point de vue des compétences. Selon le rapport sur Le futur du travail en Europe, 60% des métiers seront impactés par les technologies numériques et verront 30 à 40% de leurs tâches quotidiennes automatisées d’ici 2030.

Acquérir de nouvelles compétences s'est avéré fondamental à la fois côté collaborateur pour préserver son employabilité, mais aussi pour les entreprises, afin de préserver leur avantage concurrentiel.


3 actions à implémenter aujourd'hui pour un impact maximal


Les dernières innovations RH ont participé à la transformation des entreprises. Dans les faits, on observe bien un différentiel entre les objectifs de performance, de croissance, d'efficacité affichés et la réalité. Loin de nous l'idée de fermer les yeux sur la tension du marché, les pénuries structurelles et conjoncturelles de certaines professions et les difficultés à recruter et fidéliser. Même si tout n'est pas parfait, de belles évolutions ont eu lieu, et vous pouvez activer 3 leviers supplémentaires.

Refondre votre site carrière

Ne considérez plus votre site carrière comme un site vitrine optionnel. Voyez-le comme un facilitateur de votre process de recrutement. Un site carrière attractif et pertinent fait une vraie différence auprès de vos candidats. Gardez en tête cet objectif : transformer vos visiteurs en candidats.

  • Simplifier le parcours candidat avec des étapes claires, intelligentes, automatisées
  • Engager vos candidats en leur transmettant des offres et du contenu personnalisés
  • Automatiser le traitement des candidatures spontanées
  • Adapter votre site à l'expérience mobile-first

Découvrez le site carrière intelligent par CleverConnect.


Gérer votre vivier

Pourquoi constamment chercher ailleurs ce que vous avez à portée de mains ? En ayant un vivier actualisé, entretenu et animé de candidatures, vous pourriez gagner un temps considérable sur votre sourcing. Dans le recrutement, tout est une question de timing. Aujourd'hui, ce qui fait la différence ça n'est pas la quantité, mais bien votre force de conversion. Faites passer vos contacts au rang de candidats actifs.

  • Sélectionner les meilleurs profils de votre vivier
  • Segmenter vos contacts en fonction de critères prédéfinis
  • Entretenir le contact et maintenir le lien
Découvrez notre solution d'optimisation de vivier.

 

Encourager la mobilité interne

Et si vos futures recrues faisaient déjà partie de votre entreprise ? La mobilité interne gagne du terrain chaque année (+13% en 2020). Elle représente un moyen efficace de recruter (67% de réussite) et économique (20 à 50% moins cher qu'un recrutement externe). Pourquoi ne pas miser sur vos collaborateurs, leur permettre d'évoluer tout en les fidélisant ?

  • Présenter de façon directe les offres d'emploi internes
  • Permettre à vos collaborateurs de générer en quelques clic un CV
  • Faire matcher le profil du collaborateur et les offres disponibles en interne
  • Accompagner et conseiller vos salariés

Découvrez notre portail de mobilité interne.

Le futur du recrutement, c'est maintenant et ça donne quoi ? De belles avancées d'un point de vue technologique et digital, mais émergent aussi des besoins de se recentrer sur des pratiques plus humaines et plus responsables.


Le recrutement est un secteur en pleine mutation qui doit évoluer pour rester compétitif. Vous avez envie d'en savoir plus ? N'hésitez pas à nous contacter !

Rédigé par CleverConnect, 22 mars 2022