<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1016474&amp;fmt=gif">
Marko Vujasinovic
De Marko Vujasinovic le juin 30, 2021

[INFOGRAPHIE] Discriminations à l'embauche: les femmes post metoo

La discrimination à l'embauche est un phénomène que subissent beaucoup de candidats en France. Parmi les populations les plus touchées, on retrouve les femmes, encore trop souvent interrogées sur leur maternité éventuelle. L'IFOP a mené pour Meteojob une enquête approfondie pour connaitre la réalité du terrain. Edifiant.

Infographie_discriminationJob_Femmes

23% de femmes disent avoir déjà fait l’objet de discrimination dans leur recherche d’emploi, contre 19% des hommes.

Pendant l’entretien

19% des femmes déclarent avoir fait l’objet de propos déplacés ou désobligeants sur leur sexe, leur statut parental ou conjugal ou leur projet de grossesse. Elles n’étaient que 7% en 2001*

Suite à l’entretien

1 femme sur 5 a le sentiment d’avoir été victime de discrimination dans le processus de  décision finale.

Responsabilités parentales

49% des recruteurs continuent à demander aux femmes si elles ont des enfants alors que le droit du travail proscrit ces questions qui n’indiquent en rien leurs capacités professionnelles .

¼ des mères de famille sont encore interrogées sur leurs modes de garde ou leur disponibilités éventuelles.

De plus, 26% des femmes doivent répondre à des questions sur leurs futurs projets d’enfants ! (seulement 18% des hommes sont confrontés à ces questions)

Ces chiffres sont en progression de 5 points à 7 points depuis la dernière enquête*.

Au total, plus de la moitié des femmes sont interrogées sur des questions d’ordre privé quand 38% des hommes doivent se plier à l’exercice. 

Dénigrement physique

L’âge (supposément trop précoce ou trop avancé) est le principal sujet de discrimination dont les femmes font l’objet en entretien.

17% des femmes déclarent avoir été dénigrées à cause de leur [S6] [S7] jeune âge

11% des femmes déclarent avoir été dénigrées à cause de leur âge avancé

10% des femmes ont aussi subi des propos déplacés sur leur tenue vestimentaire et 9% sur leur corpulence !

New call-to-action

Cette étude menée par l’IFOP pour Météojob a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 28 avril 2021 auprès d’un échantillon de 4 026 salarié(e)s, représentatif de la population française salariée âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

(*) Étude Ipsos pour Rebondir de janvier 2001

Publié par Marko Vujasinovic juin 30, 2021
Marko Vujasinovic