<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1016474&amp;fmt=gif">
Alice Baleton
De Alice Baleton le avril 27, 2021

Comment rédiger une offre d’emploi ?

Les offres d’emploi prolifèrent sur internet. En 2019, l’APEC recensait 79 000 annonces diffusées chaque jour sur son site. Il faut dire que c’est une méthode de collecte de candidatures très efficace : les candidats font la démarche de postuler, ce qui permet aux recruteurs de gagner beaucoup de temps !

Selon les chiffres de la DARES de 2017, 44 % des recruteurs utilisent les sites d’emploi pour poster des annonces et recevoir des candidatures. Ainsi, les entreprises rédigent, publient et multi-diffusent des offres pour collecter un maximum de CV.

Alors comment rédiger une annonce d’emploi ? Quels informations donner pour quels candidats ? Guide complet pour bien maîtriser les offres d’emploi sur internet.

 

Un contenu très encadré

La rédaction des annonces est une tâche complexe car il faut à la fois bien connaitre sa cible, donner envie de postuler et respecter certaines lois règlementaires et d’usage, le tout de façon originale !  

Connaître les règles juridiques

Le contenu de votre offre doit se conformer à des règles juridiques strictes, en rédigeant notamment des offres respectant la neutralité.

Dans le détail, voici trois règles à respecter :

« H/F »

En premier lieu, il ne faut pas oublier de mentionner « H/F » (pour Homme / Femme) à la suite du titre du poste.

Aussi, évitez de « genrer » vos offres, privilégiez pour cela l’écriture inclusive.

1 annonce sur 6 ne respecte toujours pas les critères d'inclusion dans leur titre. Cependant les pratiques en matière de Ressources Humaines évoluent vite : depuis 2019 ces mentions ont augmenté de 8 %.

« CDD/CDI »

Dans le respect du code du travail, n’indiquez jamais « CDD avec possibilité de renouvellement en CDI ». Dans le principe, le CDD n’est pas une période d’essai et est utilisé dans un cadre précis (remplacement pour congé maternité, maladie …).

« handicap »

Il est interdit d’indiquer des mentions discriminantes relatives à la « bonne condition physique du candidat » ou au contraire de réserver l’opportunité exclusivement aux personnes handicapées.

 

Identifier son candidat avant la rédaction de l’annonce

Avant d’entamer votre travail de rédaction, veillez à connaitre précisément le profil type du candidat que vous recherchez.

A quelle approche le candidat sera-t-il sensible ? Le fond et la forme de l’annonce ne seront pas les mêmes si vous recherchez un jeune diplômé, un cadre, un senior ou un employé non qualifié.

Un ton informel peut être par exemple privilégié s’il s’agit d’attirer des profils junior.

Définissez au préalable les hard skills (indispensables, souhaitables et non essentielles) et les soft skills (quelle personnalité s’adaptera au mieux à l’environnement de travail ?)

Les informations collectées lors de la rédaction de l’annonce vous seront utiles également pour choisir l’outil approprié pour diffuser l’annonce.

 

Les rubriques type d’une annonce

Une annonce est généralement scindée en 7 parties :

                - la description de l’entreprise
                - les missions
                - le profil recherché
                - les avantages
                - le lieu
                - le statut
                - les informations complémentaires

 

 

La description de l’entreprise

Le début de l’annonce est souvent consacré à la description de l’entreprise et de son secteur d’activité, à savoir : son nom, son année de création, sa taille, sa présence nationale ou internationale, sa position sur le marché.

 

La description des missions

La seconde partie est généralement réservée à la description des missions du poste à pourvoir. S’il ne s’agit pas d’une création de poste, vous pouvez vous appuyer sur la fiche de poste officielle de votre entreprise ou des fiches du répertoire opérationnel des métiers et de l’emploi (ROME) de Pôle Emploi.

 

Le profil recherché (hard skills et soft skills)

La description du profil recherché doit se diviser en deux parties : les hard skills (les compétences techniques) et les soft skills (les compétences liées à la personnalité du candidat).

Les hard skills, formellement démontrables sur le CV, sont relatives au niveau de formation du candidat, l’utilisation de logiciels, la détention d’un permis de conduire, la pratique d’une langue étrangère, ou tout autre point technique essentiel pour une bonne prise en main du poste.

Les soft skills, qui vont pouvoir être révélés pendant l’entretien d’embauche ou à travers l’entretien vidéo différé, correspondent aux qualités personnelles du candidat en situation de travail. Parmi les soft skills les plus recherchées par les recruteurs, on retrouve :

                - le travail en équipe
                - l’autonomie
                - l’organisation
                - la gestion du stress

Les avantages du poste, de l’entreprise

En complément de la description de l’entreprise et des missions, vous ne devez pas hésiter à mettre en avant les avantages relatifs au poste :

                - comité d’entreprise
                - tickets restaurant
                - participation aux frais de transport
                - chèque vacances
                - primes / commissions
                - flexibilité des horaires
                - possibilité de télétravailler
                - petit déjeuner offert
                - possibilités d’évolution

Des voix s’élèvent de plus en plus pour imposer l’affichage du salaire dans l’annonce, pour davantage de transparence, plutôt que la simple formulation évasive « rémunération attractive »

Le lieu

A la suite des avantages, il est utile pour le candidat d’en savoir plus sur le lieu et l’environnement de travail. Les locaux se trouvent-ils en centre ville ou en périphérie ? Disposent-ils d’espaces de détente ?

Le statut

L’annonce doit mentionner le type de contrat proposé (CDD, CDI, apprentissage, stage), la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail prévu (temps plein ou temps partiel) ainsi que les conditions de travail (horaires décalées soir et weekend) si nécessaire.

Les informations complémentaires

Finalement, vous pouvez préciser dans les informations complémentaires le déroulement du processus de recrutement, le nom et les coordonnées de l’interlocuteur principal dans l’entreprise ou encore la répartition du salaire entre fixe et variable.

New call-to-action

Publié par Alice Baleton avril 27, 2021
Alice Baleton