<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1016474&amp;fmt=gif">
Alice Baleton
De Alice Baleton, le 05 juillet 2019

5 conseils pour améliorer vos processus de recrutement

Attirer et fidéliser les meilleurs talents passe par l’amélioration constante des processus de recrutement et l’adoption des méthodes innovantes et adaptées aux attentes des candidats

1. Développer l'Inbound Recruiting (pour quoi faire ?)

L’inbound marketing est aujourd’hui bien connu, il vise à mettre en place des stratégies pérennes pour attirer continuellement les prospects sans avoir à les solliciter. L’inbound recruiting applique le même raisonnement au recrutement : il ne faut pas attendre qu’un besoin se fasse sentir pour soigner sa Marque Employeur mais susciter de l’engagement en permanence.

Créez du contenu qui fidélise vos potentiels candidats. Vous en tirerez deux bénéfices :  davantage de légitimité et de notoriété auprès de votre cible de candidats. Ils sauront ainsi se souvenir de vous et n'hésiteront pas à déposer leur candidature.

 

2. Créez une offre d'emploi adaptée aux candidats

Le succès d’une offre d'emploi ne dépend pas que de son contenu mais aussi de sa forme. Elle doit être formulée de façon à répondre aux attentes des candidats. Les intitulés de poste par exemple évoluent et doivent faire l’objet d’une veille continue.
L’ensemble du contenu de l’offre doit aussi répondre aux attentes candidats en mentionnant, les mission, le lieu du poste et le salaire.

 

3. Soignez le parcours candidat

Le parcours candidat est le concept-clé qui permet de se placer du point de vue du candidat et de construire une expérience de recrutement attractive. Cela passe notamment par des sites carrières intelligents. 🤖

Le parcours candidat doit également refléter les valeurs de l’entreprise. Selon une étude SuccessRH, les valeurs d’une entreprise sont un critère décisif pour 72% des candidats. Mais afficher des valeurs positives ne suffit pas. Si le candidat estime être traité d’une manière qui contredit les valeurs de l’entreprise, la marque employeur sera dégradée. Les valeurs de l’entreprise doivent donc guider la conception du parcours candidat et être reflétées par chaque étape du processus.

4. Réduisez le nombre d'entretiens physiques

Selon une étude menée par Meteojob, 48% des candidats considèrent qu’il n’est pas raisonnable de demander plus de deux entretiens physiques. Seuls 28% se disent prêts à passer 3 entretiens et 4 % 4 entretiens.

Les entretiens vidéo différés permettent de réduire ce temps de recrutement dans la période de pré-qualification. Ils permettent aussi de mieux évaluer les savoir-être et les soft skills des candidats en donnant au recruteur une meilleure idée de la personnalité des candidats.

 

5. Développer un service “après-candidature”

Expliquer à chaque candidat non retenu pourquoi il n’a pas eu le poste est un exercice difficile et chronophage. Mais c’est nécessaire, car 94% des candidats aimeraient avoir un feedback à la suite d’une réponse négative.

Marjorie Boruel, Head of Talent Acquisition de Qonto raconte combien les candidats apprécient l'effort investi par les équipes RH jusqu'à la fin du process  :

"Au moment du debrief avec le candidat, on lui explique les raisons qui ont fait qu'on décide de poursuivre le processus ou pas en étant factuel (l'objectif est d'être constructif, mais aussi positif dans notre retour). Tous nos nouveaux Qontoers disent qu’ils apprécient le lien qui a été créé pendant le processus. Ils perçoivent le recruteur comme un coach, et c’est ce qui nous plaît le plus dans notre travail ! »

Vous pouvez également mettre en place un questionnaire de satisfaction. Quel meilleur moyen d’améliorer ses méthodes de recrutement que d’écouter directement ce qu’ont à en dire les candidats ? Une initiative qui permet de collecter de bonnes idées mais aussi de montrer au candidat que son avis est entendu.

New call-to-action

Rédigé par Alice Baleton, 05 juillet 2019
Alice Baleton